Conférence 2008

Conférence du 21 Mars 2008 à l'initiative de l'Echevin des nouvelles technologies Mr Guyot M. et du Bourgmestre Mr Tison Ph. « L'avenir de la numérisation dans les pouvoirs locaux ».

orateursL'avenir de la numérisation dans les pouvoirs locaux

En introduction Mr Guyot Michael nous a montré l'importance des nouvelles technologies dans les pouvoirs locaux, et sa philosophie au niveau d'Anderlues ainsi que l'avancement technologique de la commune. 

Par la suite, nous avons évoqué les logiciels libres, notamment ceux développés par communesplone.   Les intervenants:

Mr Snickers Olivier de l' Administration de Seneffe, Mr Bastien Gauthier et Mr Lambillote Joël de l'Administration de Sambreville, nous ont montré trois outils :

  1. Le site portail communal
  2. Téléservices : commande de documents administratifs en ligne
  3. Plonemeeting : gestion des délibérations

Le site portail communal

orateursObjectifs :

L'outil plone permet de mettre en place rapidement un site internet « clé sur porte ». Dans le cadre de CommunesPlone, ce site internet standard a été adapté aux besoins des communes.

Une commune désireuse de lancer un nouveau site internet peut partir du modèle proposé par CommunesPlone et l'alimenter avec son contenu spécifique. Cela ne nécessite aucune connaissance technique particulière.

Plusieurs dizaines de communes disposent déjà d'un site basé sur ce modèle commun. Vou trouverez la liste de ces communes sur le site internet du projet (http://www.communesplone.org)

Principales caractéristiques

  • Le site est articulé autour d'un outil de gestion de contenu (CMS) parmi les plus modernes aujourd'hui. Très convivial, il permet à des personnes sans connaissances techniques d'ajouter, de supprimer ou de modifier des pages du site. Cela, directement via le site. 
  • Le mode d'alimentation du site peut être organisé avec beaucoup de souplesse: alimentation centralisée (par le webmaster), décentralisée (par les services) avec validation, décentralisée sans validation, par quelques personnes seulement, ...
  • Des "sous-sites" sont possibles: asbl, associations ou commerçants de la commune peuvent alimenter leurs propres pages (et seulement celles-là) au sein du site communal, avec un menu qui leur est propre et un accès sécurisé.
  • Un module Téléservices permet au citoyen de mener ses démarches administratives en ligne en s'authentifiant au moyen de sa carte d'identité électronique (facultatif). La commune peut facilement modifier ou ajouter de nouvelles démarches
  • Un module de géolocalisation donne la possibilité d'illustrer avec des cartes dynamiques la localisation précise des bâtiments de l'administration, du CPAS, des écoles, des associations, des commerces,
  • Le site accepte le co-marquage avec les sites de la Région wallonne. Ainsi, la commune peut enrichir les pages de son site avec du contenu provenant du portail wallonie.be (entre autres).
  • Le modèle de site n'est pas figé. Chaque commune peut modifier couleurs, logos, illustrations, taille et police des textes. Comme contenu et charte graphique sont indépendants, il est possible d'appliquer à tout moment une nouvelle charte graphique pour habiller le site différemment.
  • Le site est optimisé pour être référencé au mieux par les moteurs de recherche tels que Google, Yahoo, etc.
  • .... 

Téléservices

Objectifs :

Le produit TéléServices permet au citoyen d'effectuer des demandes en ligne à son administration et permet à l'agent orateurscommunal de les gérer. Le citoyen effectue ces démarches dans un espace personnel qui lui permet de disposer de l'historique de ses demandes, de visualiser l'évolution de leur traitement et de disposer des documents administratifs signés électroniquement.

Les types de demandes proposées au citoyen peuvent être définis via l'interface graphique sans nécessiter de compétences particulières. Les types de demandes peuvent concerner différents services de la commune et ne se limitent pas aux documents administratifs : l'inscription à un événement, à une école, la réservation de tickets, de salle, le signalement de problèmes spécifiques, etc.

Cet outil peut être, si le besoin s'en fait sentir, connecté avec un outil de paiement en ligne adapté aux systèmes bancaires nationaux.

La connexion au moyen de la carte d'identité électronique belge peut être rendue obligatoire pour certains types de demandes.

Principales caractéristiques

  • Dans un premier temps, le citoyen peut accéder à une liste des documents ou procédures disponibles dans les différents services de l'administration communale. Cette liste précise pour chaque demande les modalités d'obtention.
  • Ensuite, le citoyen s'inscrit en complétant ses données personnelles (dont son numéro de registre national qui servira de clé unique pour la connexion par carte d'identité électronique). Cette inscription ne doit être effectuée qu'une seule fois.
  • Une fois inscrit, le citoyen peut se connecter soit au moyen d'un identifiant/mot de passe soit au moyen de sa carte d'identité électronique.
  • Une fois connecté, le citoyen peut effectuer de nouvelles demandes à différents services de la commune mais aussi consulter le suivi des demandes déjà introduites. Au cours de son traitement, une demande change en effet de statut suivant les étapes de traitement effectuées.
  • De son côté, l'agent communal responsable du traitement des demandes de son service consulte les nouvelles demandes ou les demandes en cours qui nécessitent un traitement.
  • L'agent au cours du traitement de la demande change son statut suivant les actions qu'il effectue. Il indique par exemple quête demande est en cours de traitement, que la demande est finalisée, que la demande est rejetée, ...

Plonemeeting

Objectifs:

L'objectif de PloneMeeting est de pouvoir gérer informatiquement les séances d'une assemblée délibérative.  De par sa conception générique, l'outil peut être utilisé par différents organismes tels que les administrations communales (Collège et Conseil Communaux), les CPAS (Conseil et Bureau), les Gouvernements (Région wallonne, ...), les Parlements (Communauté Française,...), etc.

PloneMeeting est le fruit d'une collaboration étroite entre différents acteurs de la communauté PioneGov : utilisateurs, décideurs et informaticiens ont uni leurs efforts pour produire un logiciel modulaire pouvant aisément être adapté aux besoins de chacun.

Principales caractéristiques

  • Proposition de points et de leurs documents de référence
  • Gestion de l'ordre du jour
  • Gestion du procès-verbal
  • Gestion des décisions liées aux points traités en réunion
  • Génération des ordres du jour et procès-verbaux au format PDF, ODT, RTF ou DOC
  • Gestion des rôles et permissions des personnes impliquées dans le processus de décision.
  • Paramétrage aisé ne nécessitant pas de compétences informatiques :
    • ajout suppression de champs
    • choix de génération de documents
    • présentation (look-and-feel, logos, images...)
    • Workflow
  • Gestion des points récurrents

E-comptes

Pour terminer nous avons pu voir les fontionnalités du logiciel E-comptes.

orateur philippe brognonE-comptes est un plan d'ensemble au service des finances locales.  Dans sa note d’orientation relative à la bonne gouvernance du 16 juin 2006, le Gouvernement Wallon s’est fixé notamment comme objectif de rendre plus lisibles les comptes des communes et CPAS, en remplaçant l’actuelle annexe, par un nouveau document d’analyse et de présentation complet des comptes : la synthèse analytique.

Une étude a été menée au sujet des besoins informatiques nécessaires à la génération informatisée de la synthèse analytique . Celle-ci a conclu qu’il était pertinent en terme d’économies d’échelle de programmer ce logiciel d’extraction à partir d’une Base de Données Comptables Standardisée ( B.D.C.S.).

A partir de ce constat , le Ministre des Affaires Intérieures et de la Fonction publique de la Région Wallonne a décidé de lancer le plan « E-comptes », qui s’articule sur le concept suivant :

Dans chaque commune, et dans chaque CPAS, comme prévu par le nouveau Règlement Général sur la Comptabilité Communale en voie de finalisation , une exportation régulière et automatisée des données comptables sera effectuée dans le nouveau standart de la B.D.C.S., ce qui présentera les avantages suivants :

Disposer d’une grille de données standardisées permettant un développement mutualisé d’applications , dont la synthèse analytique .

Développer des outils d’extraction de données tels : les tableaux d’analyses financières, notamment à destination du CRAC, les tableaux de voies et moyens, et divers documents utiles à l’analyse et à la compréhension des comptes.

Permettre le développement d’outils d’exploitation et d’analyses comptables mutualisé ( un module développé dans une commune X sur une base standard, sera utilisable par toutes les autres communes )

Permettre une exportation vers une base de données centralisée à la R.W. des données relatives aux budgets et aux comptes des pouvoirs locaux, en synergie avec le plan « e-Tutelle »

Constituer une sauvegarde des données essentielles de la comptabilité .

La première application pratique en cours de test est la génération de la synthèse analytique, dont une première présentation officielle a été réalisée sur base des données du CPAS de Courcelles.

Un appel à candidature, lancé en juillet 2006 a recueilli un vif succès, puisque 65 administrations se sont portées volontaires pour tester cette nouvelle présentation et analyse des comptes .  Toutes les candidatures ont été retenues et réparties en deux phases :

  • La phase I reprend 8 communes et 7 CPAS, dont la commune d'Anderlues grâce au soutien de l'Echevin des NTIC,choisis de manière à couvrir l’ensemble des systèmes informatiques présents dans les pouvoirs locaux . Elle concernera les comptes de l’exercice 2006.
  • La phase II , qui concernera les comptes de l’exercice 2007, reprend les 50 autres administrations, et consistera en une répétition du téléchargement et de l’installation automatisée du logiciel mis à disposition gratuitement par la Région Wallonne .

L’ensemble des développements induits par le plan « E-comptes » est piloté par une Commission composée de représentants de la DGPL, de la DGASS, du CRAC, du Cabinet du Ministre de l’ Intérieur de Région Wallonne et des Fédérations des Secrétaires et des Receveurs.

Cette Commission , qui est donc composée d’ experts de terrain au fait des réalités concrètes des pouvoirs locaux, a également pour but ,non seulement de remettre des avis au Ministre quant aux options à prendre , mais aussi de contribuer au développement des outils d’analyse, et in fine de les évaluer avant leur diffusion en modules à télécharger.

Les perspectives de développement et l’enthousiasme que ce plan suscite déjà en phase test augurent d’une nouvelle ère en terme de lisibilité ,de gestion comptable, d’analyse interne, et externe.

Afin d'apporter un soutien et un encadrement à ce vaste plan concernant toutes les communes et les CPAS, le Ministre a décidé de créer une cellule "e-comptes".

Celle-ci est implantée au sein de la DGPL, et travaille en collaboration avec les deux autres administrations concernées par le plan, à savoir la DGASS (pour les CPAS) et le CRAC pour les développements spécifiques relatifs aux communes sous plan de gestion.

La direction de la Cellule a été confiée à Philippe Brognon, Coordinateur général du plan.

Actions sur le document