Aller au contenu. | Aller à la navigation

Boucherie Zéphir
Vous êtes ici : Accueil Economie Annuaire économique Boucherie Zéphir
Avis aux commerçants

Vous possédez un commerce sur Anderlues et vous souhaitez une visibilité sur internet ?

Vous pouvez mettre gratuitement sur ce site internet dans la rubrique "bottin des commerçants" des informations sur votre commerce.

Contactez-nous au 071/54.91.29 ou remplissez le formulaire

 
Actions sur le document

Boucherie Zéphir

Rue à Dettes 18
6150 - ANDERLUES
HANUS Bernard
071/52.43.44
Type de commerce :
Alimentation
ouverture : du mardi au samedi de 8h30 à 12h45 et de 13h30 à 18h00. Ouvert le dimanche de 9h00 à 12h30. Fermé le lundi et le jeudi après-midi.

Boucherie Zéphir
Boucherie Zéphir

Cette maison bien connue de nombreux anderlusiens, fut créée en 1920 par le grand-père de l’actuel tenancier, Zéphir Hanus.
Transmise de père en fils, l’affaire familiale reposait à la fois sur l’élevage, l’abattage et la transformation sur place des bêtes.  Le père de Bernard Hanus possédait ainsi sa propre exploitation (Race Maine-Anjou). A la fin de son activité, son fils mis un point d’honneur à acheter directement ses bêtes chez les éleveurs.
Cette spécificité a permis de perpétuer une image de qualité et de tradition qui aujourd’hui sont les atouts de cette boucherie artisanale.
Loin de se reposer sur ses acquis, Bernard Hanus a continué le développement de son activité, notamment avec l’équipement récent d’un tout nouvel atelier destiné à héberger toutes les étapes de la chaîne de transformation des matières premières. Résolument tourné
vers la modernité et vers la satisfaction de ses clients, celuici propose des spécialités artisanales de chez nous et aussi d’ailleurs. A l’approche des fêtes, de nombreuses spécialités sont en préparation. On citera par exemple, en boucherie : Pavé des Bruyères et Côtes ardennaises

Spécialités ; en charcuterie : Jambons, Pâtés, Boudins et, spécialement pour Noël : Cochon de lait farci.
Si vous ne connaissez pas encore cette maison de tradition, il n’est pas trop tard !